Fiche de culture PHALAENOPSIS

Lumière :

octobre à avril: Placer la plante à moins de 50cm d'une fenêtre bien exposée avec 2 à 4 h de soleil direct chaque jour. 

Mai à septembre: Même emplacement mais éviter le soleil direct de 10h à 16h qui pourrait brûler les feuilles. Un voilage léger peut suffire  à fournir l'ombrage nécessaire.

Arrosage :

Eau tempérée non calcaire voir dossier arrosage ICI

L’arrosage se fait en fonction de la couleur de racines (ou poids du pot)

Plante arrosée

Plante qui nécessite un arrosage

Température :

La majorité des Phalaenopsis sont des orchidées de serre chaude : Les températures idéales sont 25-30°C le jour et 18-25°C la nuit. Les hybrides peuvent éventuellement s'adapter à des températures plus fraîches pour une courte période (sans descendre plus bas que 16°C) à condition que le substrat soit maintenu sec. La plante entre alors en repos (elle cesse de pousser) et il faut alors bien laisser sécher le substrat en profondeur entre les arrosages et ne pas la fertiliser.

Engrais :

Les phalaenopsis sont relativement gourmands en engrais comparé aux autres orchidées. Cependant leurs besoins n'ont rien de commun avec ceux d'une plante verte classique : Une solution d'engrais trop concentrée peut gravement endommager les racines.  Il faudra à chaque arrosage en mesurant votre eau ,voir dossier arrosage ICI

Divers :

Des jeunes plantes appelées keikis peuvent apparaître sur les vieilles hampes florales si on ne les coupe pas. Ce sont des copies conformes de la plante mère.   Lorsque le keiki aura développé 3 feuilles et 3 racines d'au moins 3 cm, il pourra être détaché de la plante mère et être rempoté à part dans un tout petit pot. 

Couper la tige ou non ?

Lorsque la floraison de votre phalaenopsis est terminée, certaines personnes vous recommanderont de couper la tige au niveau du 2ème ou 3ème « œil » afin d’avoir une nouvelle floraison.

 

Mon conseil : Je vous recommande surtout de ne pas couper si la tige n’est pas sèche. En coupant, vous risquez de louper des floraisons qui peuvent démarrer au niveau des bractées (le fameux « œil ») ou keiki mais surtout d’introduire des virus via cette coupe inutile.

Rempotage :

Après l’achat d’un Phalaenopsis et la fin de sa floraison, il est conseillé de le rempoter dans un substrat adapté.

/! Les substrats types « spécial orchidée » vendues en jardinerie ne sont pas adaptés ! Composé de terreau, ils conviennent aux Vanilles et Cymbidium.

Privilégiez un mélange préparé par un professionnel ou du Pinus radiata (écorce imputrescible) disponible sur le site Kay Orchid Flask Factory

Méthode de rempotage :

  • Faire tremper votre Phalaenopsis 30 mn dans de l’eau tiède afin de gorger les racines d’eau et pouvoir les manipuler avec facilité.

  • Jetez l’ancien substrat et nettoyer les racines toujours avec de l’eau tempérée.

  • Nettoyer l’ancien pot ou privilégiez un pot légèrement plus grand d’1 ou 2 cm de diamètre supplémentaire si les racines se sont trop développées.

  • Mettre un peu de substrat entre les racines et « tournez » votre plante comme si vous la vissiez dans son nouveau pot en l’enfonçant délicatement afin de faire rentrer toutes les racines.

  • Complétez avec du substrat, votre plante est prête !